Allez au contenu Allez à la navigation Allez rechercher

Note express   |

Le mot "grandiose" commence par "grandit" et termine par "ose" - Happy Feet

Au pays des insectes qui piquent

jeudi 28 août 2008 par Malira

Depuis que nous habitons dans notre petit village, nous avons eu l’occasion de découvrir un peu mieux le monde de la campagne
Et la campagne c’est sympa le soir, quand je rentre du boulot à 23h ou minuit, que je me gare dehors, à plusieurs mètres de chez moi sans avoir peur de retrouver les vitres pétées parce qu’il y a une pièce d’un euro qui traîne dans le vide poche, ça sent les champs qui viennent d’être labourés, je peux voir les étoiles et tout est calme (à par les avions qui me passent au dessus de la tête…).

Oui mais, dans ce paradis il y a aussi quelques nuisances et aujourd’hui je vous parlerais de guêpes et de bourdons que je commencent à bien connaître…

Tout à commencé en mai dernier, lorsque les premières chaleurs estivales sont arrivées. Les chats ayant eu le temps de s’habituer à l’appartement fenêtres fermées, je me suis dis qu’il était temps de leur faire découvrir la vue de la fenêtre du salon. Oui mais, c’était sans compter sur une famille de bourdons qui avaient décidés de s’installer juste devant chez moi, c’est à dire entre le bois de mon tour de fenêtre et le morceau de béton qui sert de rebord (pour mes chats!). J’ai essayé de vous prendre une photo pour une meilleure visualisation:

Donc ayant trop peur qu’ils se fassent piquer et n’ayant pas non plus envie qu’elles entrent dans ma maison, j’ai appelé les pompiers (j’ai un peu honte c’est vrai…).
Donc ils ont simplement étalés devant ma fenêtre une espèce de poudre blanche et le lendemain il n’y avait plus aucun bourdon!
Évidemment les quelques jours de beau temps étant passés je n’ouvrais plus vraiment ma fenêtre mais la laissais simplement entre-ouverte en la coinçant avec sa poignée.
Et c’est à ce moment là (donc à peu près une semaine après la venue des pompiers) que j’ai aperçue une guêpe entrer dans un des trous (qui devaient probablement servir à contenir une vis ou un truc du genre) de mon tour de fenêtre. Et je l’ai vu plusieurs fois cette guêpe, jusqu’à ce que je comprenne qu’elle était en train de reboucher le trou! Car après la fin de mon histoire avec les bourdons j’avais fais un ménage général sur le tour de fenêtre et avait dégagé ces trous.
Voila à quoi ça ressemble:

Donc je l’ai vu s’affairer sur ce trou pendant quelques jours et je ne l’ai plus jamais revue. C’est pas plus mal, même si je me dis qu’elle sont probablement dans les mûrs et qu’en cas de soucis dans leur nid elles sont susceptibles de creuser jusque dans mon salon, mais on en est pas encore là! Donc je les ai laissées tranquilles…

Après ça, je me suis dis que c’était bon, j’en avais assez vu avec les insectes pour que quelque chose d’autre se produise.
Et c’est sur cette pensée que j’ai passé la fin du mois de mai, le mois de juin et une partie du mois de juillet…
Et puis un jour, j’ouvre (comme je le fais régulièrement) le velux de la grande chambre et mon regard balayant les alentour aperçoit une alvéole (de guêpes encore!) toute neuve coincée dans le rebord du velux!
Donc sur le coup, je ne voulais pas m’en occuper seule (car le jour où je l’ai vu mon homme était au boulot) et je ne voulais pas non plus rappeler les pompiers. Donc j’ai décidé de leur laisser une chance mais j’ai condamnée ma fenêtre (je la laissais simplement légèrement entre-ouverte sans jamais y toucher) après qu’une guêpe est sauté sur la fenêtre et m’ait regardé méchamment (si si je le jure!!) un jour où je voulais l’ouvrir justement…
Donc j’ai arrêté d’ouvrir la fenêtre et j’ai décidé que temps qu’elles restaient dehors je ne leur ferais rien et j’attendrais l’hiver pour détruire ce truc, mais que si elle rentraient c’était tans pis pour elles.
Ça c’est donc bien passé pendant 2/3 semaine et puis j’ai surpris un chat en train d’en chasser une. Et comme je ne voulais pas revenir un soir du boulot et retrouver un de mes chats étouffé par une piqûre dans la gorge, j’ai gazé les guêpes et le nids avec une bombe insecticide….
Je n’aime pas faire du mal aux animaux et c’était affreux de voir ces bêtes sur mon sol en train de se tortiller, mais j’avais pas trop le choix…
Voila à quoi ça ressemblait:

Du coup j’ai gazé ce truc là au moins 5 fois avant de partir au boulot…
J’ai prévu mon homme car il rentrait avant moi ce soir là, de ne pas laisser entrer les chats dedans, je lui ai tout expliqué et quand je suis rentrée le soir il avait fait tomber le nid. Il a été courageux car il s’est fait pourchassé par deux guêpes!! Il est fort mon homme…

Bref, depuis ça je n’ai rien d’autre à déclarer, j’ai tout de même été à la mairie pour savoir s’il y avait un apiculteur ou un bonhomme qui élève des guêpes (je vois pas pourquoi on ferait ça, mais on ne sait jamais!) et ils ne sont au courant de rien… J’imagine que c’est uniquement la faute à pas de chance mais vous pouvez être sûr que l’été prochain je vais me méfier!

A bientôt :)

Un commentaire pour “Au pays des insectes qui piquent”

  • rototo3 a dit:

    The Yellow Jacket Killer in Action !!!

    Non j’avoue que c’est hyper chiant. Nous au boulot elle font leur récolte au niveau de notre compacteur à ordure.
    Du coup les jours de grand soleil y’a dans les 20/40 guêpes qui vole au niveau de l’entrée de la machine.
    Et personne ne veut allez la bas, par crainte des représailles de ces demoiselles.

    Sinon à la maison, en moins dangereux, c’est les mouches, qui débarque de l’usine de je sais plus où. Mais en ce moment ca va, il pleut, donc pas de bestioles.

    Bisous.

Laissez un commentaire

[oO] [:rougit] [:prosterne] [:ouch] [:marteau] [:love] [:ko] [:idee] [:gun] [:gnark] [:fou] [:dodo] [:cri] [:bravo] [:bougie] [:bisou] [:adios] [:G] [:D] [:C] [:,(] [:(] ;) :transpi: :p :cry: :D :? :)