Allez au contenu Allez à la navigation Allez rechercher

Note express   |

Le mot "grandiose" commence par "grandit" et termine par "ose" - Happy Feet

Vu: 2012

vendredi 20 novembre 2009 par Malira

Synopsis:

Les Mayas, l’une des plus fascinantes civilisations que la Terre ait portées, nous ont transmis une prophétie : leur calendrier prend fin en 2012, et notre monde aussi. Depuis, les astrologues l’ont confirmé, les numérologues l’ont prédit, les géophysiciens trouvent cela dangereusement plausible, et même les experts scientifiques gouvernementaux finissent par arriver à cette terrifiante conclusion.
La prophétie maya a été examinée, discutée, minutieusement analysée. En 2012, nous saurons tous si elle est vraie, mais quelques-uns auront été prévenus depuis longtemps…
Lorsque les plaques tectoniques se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles au passage, Jackson Curtis, romancier, et sa famille se jettent à corps perdu, comme des millions d’individus, dans un voyage désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés…

Mon avis:

Voila un vrai film américain comme on les aime!
Tout d’abord, je dois dire que j’ai été bluffée par les effets spéciaux! C’était vraiment très bien foutu, très beau à voir! Franchement, rien que pour la performance ça vaut le coup d’aller le voir au ciné!
Pour ce qui est de l’histoire, c’est autre chose… 2h30 de film c’est long… Mais pour le coup, moi ça ne m’a pas gênée! Il faut réussir à entrer dans l’histoire sinon forcement c’est plus dur (ma mère n’a pas aimé et a donc trouvé ça très long…).
C’est aussi à prendre au troisième degrés… Les personnages réussissent des performances hors du commun avec des avions (piloté par un homme qui a prit 3h de cours dans sa vie), avec une voiture qui passe au milieu d’un immeuble en train de s’effondrer (je ne vous gâche rien il parait que c’était dans la bande-annonce), et personnellement ces scènes m’ont bien fait rire. Faut aimer l’humour américain.
Alors bien sûr il y a tous les ingrédients d’une réussite américaine: de l’amour, des enfants en jeux, des pourris, mais pas de sexe. C’est étrange d’ailleurs…
Enfin bon, c’était sympa, j’ai passé un bon moment. Mais c’est vraiment à voir au cinéma si vous voulez en profiter pleinement, ou alors sur un énorme LCD avec un kit 5.1 ça devrait le faire aussi, vive la technologie moderne! :)

3 commentaires pour “Vu: 2012”

Laissez un commentaire

[oO] [:rougit] [:prosterne] [:ouch] [:marteau] [:love] [:ko] [:idee] [:gun] [:gnark] [:fou] [:dodo] [:cri] [:bravo] [:bougie] [:bisou] [:adios] [:G] [:D] [:C] [:,(] [:(] ;) :transpi: :p :cry: :D :? :)