Allez au contenu Allez à la navigation Allez rechercher

Note express   |

Le mot "grandiose" commence par "grandit" et termine par "ose" - Happy Feet

Vu: La route

dimanche 20 décembre 2009 par Malira

Synopsis:

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s’est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d’un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d’énergie, plus de végétation, plus de nourriture… Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut. C’est dans ce décor d’apocalypse qu’un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d’objets hétéroclites – le peu qu’ils ont pu sauver et qu’ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L’humanité est retournée à la barbarie. Alors qu’ils suivent une ancienne autoroute menant vers l’océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des
rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n’a ni but ni espoir, il s’efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.

Mon avis:

J’avais été voir ce film sans vraiment savoir beaucoup de chose sur lui, juste parce qu’un ami m’en avait dit du bien. Et bien j’ai été un peu déçue…
L’histoire est vraiment très bizarre… Nous suivons un papa et son fils, qui vivent dans un monde sans avenir, où il n’y a plus aucune vie en dehors des humains qui ont réussit à survivre (à quoi d’ailleurs, parce que ça on ne le sait pas…), où la Terre entière est comme morte, plus rien ne peut pousser en terre et les réserves de nourriture ont presque toutes été épuisées… Quelques flash-back nous permettent d’en savoir un petit peu plus sur leur vie d’avant, mais honnêtement, j’ai trouvé que la plupart étaient inutiles et n’apportaient pas grand chose à l’histoire.
C’est donc un voyage très noir que font ces deux personnages. Ils rencontrent d’autres personnes, toutes assez étranges et dont on se saura pas grand chose au final… La fin, pour moi il n’y en a pas vraiment, et je n’aime pas quand les fins sont trop ouvertes…

Bref, je suis ressortie de la salle en me posant pleins de questions autour de cette histoire, et avec l’impression d’être restée sur ma fin. Ça fait déjà 2 semaines que je l’ai vu, mais il me laisse toujours une impression étrange de réalité malgré tout…

3 commentaires pour “Vu: La route”

Laissez un commentaire

[oO] [:rougit] [:prosterne] [:ouch] [:marteau] [:love] [:ko] [:idee] [:gun] [:gnark] [:fou] [:dodo] [:cri] [:bravo] [:bougie] [:bisou] [:adios] [:G] [:D] [:C] [:,(] [:(] ;) :transpi: :p :cry: :D :? :)