Recherche Demie-Pension

photo


Bonjour à tous !

Spirit est la recherche de la nouvelle perle rare ! C’est avec regret que Juju doit arrêter l’équitation et donc que je suis à la recherche d’une nouvelle nounou.

Pour rappel, c’est un hongre de 10 ans, pur sang anglais qui cache bien ses origines, aussi bien physiquement que mentalement. Très bien mis sur le plat et dressage, bon sauteur, généralement calme en balade, très sympa à pied et au box. Il sort en concours CSO, nous débutons les amateurs 1.05 cette années.
Nous sommes situés aux Haras du Parisis à Fontenay-en-Parisis, dans une écurie de CSO. Deux très bons coachs sur place, Spirit va au paddock quotidiennement et nous disposons d’une carrière éclairée Clement Toubin, d’un petit manège CB également, pâture en herbe pour travailler les beaux jours, ainsi qu’un petit chemin de balade faisant le tour des écuries (15/20min au pas) très pratique pour les trottings. Ambiance familiale très agréable.

Je recherche un(e) cavalier(e) niveau 6/7, capable de se débrouiller seul(e) mais souhaitant également progresser en prenant des cours. Possibilité de sortir en concours, à voir ensemble.
J’ai un travail aux horaires très particuliers et surtout très changeant, donc je recherche quelqu’un qui puisse être flexible chaque semaine dans ses jours de pratique (possibilité de fixer un jours maxi). Le cheval lui sera confié minimum 2 fois par semaine, mais ce sera souvent 3, 4, jusqu’à 2 semaines de suite lors de mes déplacements.
Je recherche une personne sérieuse, qui s’occupe du cheval avant et après le travail, qui prenne soin des affaires et qui ait envie de nouer une relation avec l’animal.
170€/mois + cours
N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou pour une première rencontre ;)

Les produits Excellence

photo

Cet été au Touquet, Spirit avait les pieds complètement pourris (comme d’habitude…) et j’ai profité des boutiques sur place pour tester un nouveau produit. J’ai opté pour le « Hoof Expert » de la marque Excellence. Je ne connaissais pas du tout cette marque, le flacon n’était pas donné (22€) mais la femme qui tenait la boutique semblait dire que je ne serais pas déçue.
Et effectivement ! J’avais acheté plusieurs fois le « Hoof Solution » de Kevin Bacon et je n’avais jamais vu de différence… En plus ça pue !!

photo

Là c’est un spray, très facile à mettre et il sent très bon ! On peut le mettre sur des pieds mouillés (mais propres bien sûr), la seule petite attention à avoir c’est de le mettre lorsque le cheval est sur une surface propre et lisse, afin que le produit sèche un peu avant de retourner au box. Donc généralement je commence par m’occuper de ses pieds, et ensuite je m’occupe du reste du corps le temps que ça pose. 4 jours de suite et déjà la fourchette est en meilleur état et beaucoup plus solide. Il suffit ensuite d’en mettre tous les deux ou trois jours pour entretenir.
Un vrai produit miracle !

Sauf que je suis vite arrivée à la fin de mon flacon. Et malheureusement, peu de boutiques proposent cette marque pour le moment. J’ai donc fouillé sur Internet et j’ai trouvé 2 sites qui la proposent. Ce qui m’a permis de me renseigner sur cette marque et en plus d’avoir un produit qui fonctionne, j’ai pu découvrir que tous leurs produits sont à base de produits naturels !
Moi qui suis en pleine révolution des solutions naturelles et écologiques dans ma vie de tous les jours, il n’en fallait pas plus pour me convaincre.
Voici ce qu’ils indiquent dans la FAQ de leur site :

Excellence propose des produits 100% naturels.
Ils sont naturellement efficaces et aident à lutter contre la perte d’humidité.
Les huiles utilisées sont exclusivement d’origine végétale.
Les matières grasses comme la vaseline (pétrole) ou les huiles animales sont écartées.
Tous les produits dégagent également une odeur agréable et durable.
La sécurité d’emploi est garantie.

J’ai donc aussi acheté le « Natural Liquid Hoof Dressing ». Cette graisse pour les pieds a un pinceau intégré au bouchon (hyper pratique) et le lendemain les pieds de Spirit sont encore bien brillants. Vraiment très bien également !

photo

Et je viens de me rendre compte qu’ils font aussi une graisse pour sabot spéciale hiver, qui ne durcit pas avec le froid, ainsi qu’un shampoing. Je viens de les commander sur le site Private Sport Shop. J’ai vu ça ce matin, j’étais aux anges car les prix sont vraiment réduits !!

Voici leur site Internet : Excellence Products

Si vous arrivez sur cet article après la vente de PSS, vous pouvez trouver leurs produits sur les sites de equestriumshop.com (dès que leurs stocks seront réapprovisionnés) et sur celui de lepaturon.com. Malheureusement je n’en ai pas trouvé d’autres proposant cette marque, et après leur avoir écrit, ils m’ont confirmés qu’une boutique en ligne n’était pas prévue pour le moment.

En tout cas, je vous conseille vivement de tester leurs produits si vous avez la possibilité, moi c’est sûr, je ne les quitterais pas de ci-tôt ! :) (ceci n’est pas du tout un article sponsorisé)

Week-end à Compiègne

Voici un petit moment que je n’avais pas posté ici ! Hé oui, l’hiver est bien calme !
Mais Spirit a eu le droit le week-end dernier à un petit séjour à la campagne, à proximité de Compiègne. J’y ais rejoint ma cousine (qui ne monte pas à cheval) et une amie (propriétaire depuis la fin de l’année) dans ses écuries.
Pour le transport, le papa d’Olivia a accepté trèèèèèèèès gentillement de me prêter son van et sa voiture afin de pouvoir tracter en toute sécurité. Encore merci à lui !!

photo

Départ le samedi 20 vers 12h. Spirit monte dans le van sans soucis. Première fois qu’il monte dans un van depuis que nous nous connaissons, j’appréhendais un petit peu ce moment, mais ce cheval est une perle. Il s’est arrêté devant, m’a regardé pas très sûr de ce qu’il devait faire et puis avec un petit encouragement de la voix, hop en 30 secondes il était dedans. C’est une fois à l’intérieur que l’affaire se corse. Il n’est pas très content d’être tout seul…
Je lui parle de l’extérieur, essaye de lui faire comprendre que je suis dans la voiture juste devant, mais le trajet sera quand même mouvementé. Il s’agite beaucoup, et je l’entends hennir dès que je ralentis. Mais en une heure nous voila arrivés !
Nous arrivons dans l’écurie Pré de chez nous qui se situe à Houdancourt.

Il rejoint rapidement son « box d’hôtel » et les granulés que je lui donne + le foin dans le box l’aident à se détendre.

photo

Pendant qu’il mange, nous allons manger également et revenons un petit peu plus tard pour une première sortie.
Spirit et Rio, le cheval de ma copine, s’entendent très rapidement très bien !

photo

On aurait aimé aller en extérieur, mais pour ce premier jour on pense qu’il est plus raisonnable de rester en carrière. Il ne fait pas beau, un peu de pluie, beaucoup de vent et la carrière a comme point de vue une étendue immense de champs, et une autre carrière à côté où d’autres propriétaires mettent leurs chevaux en liberté. Ce qui monte rapidement à la tête de Spirit qui fait bien le couillon pendant un petit moment. J’ai même droit à son tout premier cabré avec moi dessus ! Bon, il n’était pas droit debout, mais il a bien décollé ses deux antérieurs du sol !
J’essaye de le détendre, de ne pas trop me fâcher car je comprends son stress et malgré qu’il soit très agité, j’arrive quand même à le travailler et à obtenir quelques changements de pieds. On ne fait pas un gros travail ce jour là, mais je termine avec un cheval détendu donc je suis contente :)

photo

Le lendemain, temps toujours aussi pourri ! On se dit qu’il vaut mieux oublier définitivement notre balade et on s’organise une petite séance d’obstacle sur une ligne dans la carrière.
Lorsque je me mets à cheval Spirit est cool, mais une fois qu’on attaque le travail à l’obstacle, il chauffe un peu. J’essaye de rester cool, de ne pas trop me fâcher et j’avoue de que je laisse répondre par des coups de cul à ma jambe. On est en week-end, le but c’est de profiter et pas de s’embrouiller. Donc j’en rigole et essaye tant bien que mal de garder mon cheval avec moi. Il saute bien même si un peu dans la précipitation à mon goût et on s’arrête sur une petite hauteur. C’est con, mais sans mon coach, je me sens un peu perdue et j’ai peur de faire des bêtises…

Puis retour au box le temps de boire, faire pipi et que je range les affaires, puis je remonte Spirit dans le van, toujours sans aucun problème. Je pense qu’il était content de rentrer car le seul hennissement que j’ai entendu de sa part a été à notre arrivée dans le chemin des écuries et je ne l’ai pas senti gigoter durant le trajet.
Donc je suis assez contente de cette nouvelle expérience de transport !! C’est stressant, j’ai croisé un panneau sur l’autoroute disant « Au volant, je suis concentré à 100% » et j’ai bien ris car ma concentration était au moins à 300% !! C’est quand même pas rien de transporter son cheval… Seule en plus !

Par contre, le lundi, lorsque j’ai remonté Spirit, j’ai voulu aller en balade. A défaut d’avoir pu en faire une à Compiègne… Je n’avais pas fait 50 mètres que Spirit était limite en coups de dos, je le sentais très tendu, donc j’ai préféré faire demi-tour. Une fois dans la carrière, monsieur se dit que son petit cirque du week-end avait bien fonctionné, donc pas de raison de ne pas continuer ! Et vas-y que je balance les postérieurs quand tu mets ta jambe, que je secoue la tête dans tous les sens, que je me tords et que globalement je te fais comprendre que j’ai bien envie de faire ce que je veux. Donc là j’ai du me fâcher. Ça a pris 2 jours, mais ça y est, Spirit est redevenu lui-même :)

Bref, un petit week-end très sympathique, même si la météo n’était pas avec nous. On se refera probablement ça un jour :)

photo

On en parle ?!

photo

Pour la rédaction de cet article, me voila obligée de créer une nouvelle catégorie « Coups de gueule » ! Hé oui, je n’en avais pas encore vraiment poussé, mais là il faut que je me lâche !

La semaine dernière, comme chaque année, se tenait le salon du cheval de Paris-Villepinte avec en clôture 4 jours de compétition de CSO au plus haut niveau mondial. La plupart des cavaliers internationaux étaient présents et bien entendu, les français ne manquaient pas à l’appel.

10 épreuves à plus de 1m45 avec au maximum 1m60 pour le Grand Prix qui clôturait ce concours. Ceux qui montent à cheval et sautent 70cm, 1m ou même 1m20 imaginent facilement la complexité de parcours à de telles hauteurs. Pour ceux qui ne font pas de cheval mesurez 1m45 et 1m60 en face de vous, imaginez vous sur un cheval qui mesure 1m70 et calculez la hauteur lorsque le dit cheval passe l’obstacle et donc votre hauteur à vous. Vous avez le vertige ? C’est normal !

Bref, sur les dix épreuves des trois derniers jours, les Français montent sur sept podiums :

Vendredi :
* Miasuki Trophy (1m50) : Patrice Delaveau et Lacrimoso 3 HDC – 1er
* Longines Speed Challenge (1m45) : Roger-Yves Bost et Pegase du Murier – 3ème

Samedi :
* Prix salon du cheval (1m45) : Kevin Staut et For Joy HDC – 1er
* Prix Lido (1m45) : Philippe Rozier et Quel Chanu – 2ème / Olivier Guillon et Serise du Bidou – 3ème
* Gucci Gold Cup (1m55) : Simon Delestre et Chesall – 1er / Patrice Delaveau et Leontine Ledimar Z HDC – 2ème

Dimanche :
* Land Rover Grand Prix (1m45/1m50) : Thomas Rousseau et Adress M – 1er / Maelle Martin et Team de Coquerie – 3ème
* Longines Grand Prix (1m60) : Patrice Delaveau et Lacrimoso 3 HDC – 1er / Simon Delestre et Hermes Ryan – 2ème

photo

C’est beau non ?

Rajoutons à cela que le classement mondial vient d’être mis à jour. Parmi les 20 premiers mondiaux (on parle donc bien de la terre entière !!) 4 français sont sur la liste :

  • Penelope Leprevost – 3ème
  • Simon Delestre – 4ème
  • Kevin Staut – 14ème
  • Patrice Delaveau – 18ème

Avec l’Allemagne, nous sommes les deux seules nations à avoir 4 cavaliers de notre pays dans le top 20. Par exemple, le premier mondial, le Britannique Scott Brash, ne retrouve son premier compatriote qu’à la 23ème place.

Je crois qu’on peut le dire, en CSO, nous Français, on déchire ! Même si certains week-ends sont moins récompensés que d’autres, qu’à certaines périodes les chevaux sont un peu plus fatigués, les cavaliers peut-être un petit peu moins motivés, mais peu importe, ils sont là, toujours présents et très souvent sur les marches du podium !

Ce dimanche, je termine donc de regarder le Grand Prix et je me dis mince, deux Français en 1ère et 2ème place, c’est quand même énorme !! Allons vite voir sur France 2 ! L’émission « Stade 2 » étant consacrée aux sports, il y aura bien un petit mot pour eux !

Ha ben non… L’affaire de la sex-tape est visiblement un sujet de trop haute importance pour être écourté.

BFM, Itélé ? Ha non, c’est les régionales, il ne faudrait pas qu’on casse notre bandeau annonçant le taux d’abstention pour rappeler aux Français à quel point ils sont mauvais… Et puis on a tellement fait de pub au FN qu’on veut savoir si ça a fonctionné ou non !! Oups, pas de politique ici…
TF1 et France 2 pareil, juste les régionales. Bon, ce concours tombe mal.
Je passe donc une partie de ma soirée et de la matinée du lundi à regarder L’Equipe 21. C’est obligé que cette chaine consacrée aux sports en parle !! J’ai eu le droit aux résultats footballistiques d’à peu près TOUTES les équipes de France, une bonne partie de celles à l’étranger, à des débats sur des thèmes bien ennuyeux (mais avec des chroniqueurs qui semblent débattre de la 3ème guerre mondiale), à des résultats sur le handball, le ski et probablement d’autres que j’ai zappés. Mais pas un mot sur le CSO. Ha si, un bandeau déroulant le soir même qui avait disparu le lendemain matin.
Dans Le Parisien, qui en parle un peu quand ils ont le temps, rien non plus !

On nous parle de foot TOUS les jours, à la radio, à la télé, dans les journaux. On nous parle de tennis, de natation, de basket, de triathlon, de handball, de rugby. Des sports populaires oui, mais combien de pratiquants en France ?
Voici les chiffres de 2014 :

  • 1er : FF. de Football – 1 923 690 licenciés
  • 2ème : FF de Tennis – 1 085 380 licenciés
  • 3ème : FF d’Equitation – 689 044 licenciés

Le Handball 515 571 licenciés, le rugby 438 144, le basket 486 794. On est pas si loin de ça de sports dont on parle très souvent. Que ce soit des sports collectifs ou individuels, beaucoup ont droit à leur petite heure de gloire : le tennis, le judo, la boxe, le patinage artistique…

Alors pourquoi les médias boudent ils les sports équestres ? On ne demande pas de diffuser les compétitions, Equidia et Eurosport s’en chargent très bien. On ne demande pas d’afficher les visages de nos cavaliers, ils doivent apprécier de pouvoir faire leurs courses à peu près tranquilles. Mais juste deux petites phrases, histoire de dire que dans ce sport les Français ont des résultats.
On cherche à rassembler les Français autour du sport, à leur montrer les bons résultats quand il y en a dans tous les sports, sauf en équitation.
Qu’on ne me serve pas l’excuse du sport trop cher et inaccessible car c’est de moins en moins vrai. Et si on part sur ce terrain là, on entend parler des 24h du Mans, du grand prix de Monaco, de toutes les courses de bateaux… Qu’on ne me dise pas que la F1 ou le voilier est plus accessible que de monter à cheval.
Qu’on ne me dise pas non plus que ce sont les règles qui sont trop compliquées. On parle des points, jeux et set en tennis ? Des règles du rugby ?
On a tout ce qu’il faut dans ce sport : des champions, des passionnés, un public averti, des célébrités qui montent à cheval et sortent même en compétition, de l’humour et des animaux trop mignons.

Alors oui, aujourd’hui j’ai envie de râler !! Les médias ont déjà du mal à faire leur boulot pour nous informer sur le monde dans lequel on vit, ce n’est pas compliqué de mettre un tout petit peu en avant ce sport lorsqu’il le mérite !
L’autre question que l’on peut se poser, c’est l’implication de la FFE dans tout ça ? Y a-t-il quelqu’un chargé de la communication autour des résultats ? A-t-elle réellement envie que l’on parle de nos cavaliers et de leurs exploits ? Mystère…

Sinon pour forcer les choses, on pourrait monter un gros coup médiatique en diffusant une sex-tape de Flora et de Ryan :D

Photo : Horse-actu

Liverdy du 14/11/15

Ce samedi 14 novembre, Spirit, Justine et moi même nous nous réveillons de bonne heure pour ce qui sera très probablement notre dernier concours de 2015. Liverdy ! Voila un concours qui ne m’aura pas porté chance jusque là… Les deux dernières fois où j’y suis allée, je n’ai pas terminé mon tour. Donc j’appréhende un peu, sans compter que les évènements survenus à Paris la veille n’ont pas aidé à avoir un bon sommeil…

Bref, 7h les chevaux montent dans le camion, ils ne sont que deux donc ce sera un petit camion. Spirit monte en deuxième, aucun problème comme d’habitude :)
Arrivés sur place nous les abandonnons le temps d’aller faire la reco puisque le parcours sera le même pour toutes les épreuves. Le temps d’avaler un café pour ceux qui en boivent, de refaire la reconnaissance une deuxième fois et lorsque nous retournons au camion les deux sont en train de nous jouer une jolie symphonie à l’aide de leurs antérieurs.
Les épreuves ont peu de partants, une quinzaine pour chaque. Donc le temps de préparer les deux chevaux, nous sommes déjà en retard pour la deuxième épreuve, celle de Justine et d’Olivia.

Justine est donc la première à se mettre à cheval, pour la prépa 85. La détente est rapide, mais chouchou s’en sort super bien sur le tour. Un peu vite dira JM, mais sans faute pour ma super nounou !! Le tout premier avec Spirit, elle est très contente et moi aussi :)
Malheureusement, Olivia ayant chuté de son cheval lors de son parcours juste avant Justine, j’ai du m’occuper du cheval qui gambadait joyeusement dans la carrière et je n’ai pas pu filmer le tour de Justine :( Mais c’était très propre !

Spirit restera sellé et marchera dans la carrière le temps que j’aille me changer. Nous avons une épreuve entre celle de Justine et la mienne, mais là aussi 15 partants donc pas le temps de retourner au camion.
Pour l’anecdote, la selle Butet que j’ai acheté en juin a du repartir à l’atelier suite à petit soucis de raccordement entre l’arçon et les matelassures. Donc il a fallut ressortir la Terrys et ouille ouille ouille !!! Je me demande maintenant comment j’ai fait pour rester là-dessus des années… Vivement que la Butet revienne !! :p
Ma détente se passe bien. Spirit essaye de me faire comprendre que rentrer lui plairait beaucoup, il traine un peu la patte mais j’arrive à l’encourager et à lui redonner de la motivation. J’ai un peu plus de temps pour le remettre en route sur le plat et à l’obstacle nous n’en faisons pas des tonnes car ça ne sert à rien.
Notre tour se passe globalement très bien. Spirit est gentil car je ne suis pas vraiment à ma place, on manque un peu de train et comme dira JM « c’est pas mal, mais tu peux mieux faire ! ». J’approuve, surtout en voyant la vidéo. La barre que nous faisons sur le 4 est de ma faute, je l’ai laissé s’ouvrir donc on s’encastre un peu dedans. Le reste il fait de gros efforts pour ne pas toucher.

12255501_1717438581826195_1056999550_o

12248435_1717438485159538_816919649_o

Pour notre toute première 105 je suis très contente !! Pas de refus, pas de frayeur et j’ai terminé mon tour ! La malédiction de Liverdy est vaincue :)

Chouchou a été courageux, il a eu droit à un déjeuner au paddock en compagnie de son compagnon de concours du jour, puis d’un gros pansage à 4 mains et pleins de câlins !!

Suivez moi sur Facebook

Oui je sais je ne donne pas beaucoup de nouvelles en ce moment, mais je travaille beaucoup et j’ai quelques projets en cours qui me prennent du temps !
Je ferais bientôt un article sur le garrot de Spirit, c’est promis !

En attendant, je vous propose de vous inscrire sur la page facebook du blog, afin d’être avertis des nouveaux articles lorsque je les mettrais en ligne. C’est facile, tout le monde peut s’inscrire et c’est par ici : L’équitation de Malira

Edit du 06/11/15 : Ayant créé un journal dans un premier temps, j’étais obligée d’y poster avec mon facebook personnel, donc nom et prénom apparent. Je viens donc de créer une page afin de pouvoir rester un petit peu plus anonyme. J’attends vos likes ! ;)

Joules : Plus jamais !

Je n’ai pas pour habitude de faire de la pub négative sur ce blog, mais là je m’y sens obligée !!
Il y a un an de ça, j’étais aux JEM et après 3 jours de pluie intensive mes baskets étaient des éponges que je n’arrivais pas à faire sécher. N’ayant pas prévu de chaussures de rechange (un peu blonde…), j’avais fait en 15min le tour du village équestre pour trouver des chaussures de pluie. J’avais opté pour une petite paire de bottines Joules, assez mignonnes, rembourrées pour garder mes pieds au chaud et au sec. Je ne me souviens plus du tout du prix, mais j’étais assez contente de moi !

photo

Très vite je me rend compte que le rembourrage autour d’une chaussures plastifiée ça fait transpirer des pieds ! Ils sont donc mouillés alors qu’ils devraient être au sec. Problème que je ne rencontre pas avec mes après skis Decathlon que je porte chaque hiver pour me rendre aux écuries.
Deuxième problème, le petit morceau de plastique qui descend vers la cheville. Il « attrape » mes chaussettes, les fait descendre et au bout de quelques pas, la chaussettes est au fond de la bottine. Ensuite c’est la peau de ma malléole qui frotte dessus et qui s’est retrouvée quelques fois à vif.

Mais bon, avec certaines chaussettes ce problème n’intervient pas. J’avais donc emmené ces bottines au Touquet, pensant qu’elles seraient parfaites les jours de pluie pour remplacer mes baskets.
Avant ce séjour, je les avais utilisées un petit peu à l’automne après les JEM, rangée dans un placard au sec et dans le noir tout l’hiver et réutilisée 3 ou 4 fois au printemps. Elles étaient donc censée être neuve ou presque !
J’ai donc été particulièrement surprise lorsqu’en donnant une douche à Spirit dans une marre de boue, j’ai senti que la boue s’infiltrait dans les bottines et venait gentillement bousiller mes chaussettes blanches ! Et encore plus surprise lorsqu’en allant à la plage avec j’ai pu m’apercevoir que le plastique était carrément craqué et que toute l’eau des flaques que je traversais rentrait dans la bottine !

photo
photo

Les bottines ont du être portées en tout et pour tout l’équivalent de 3 semaines en un an et elles sont maintenant à la poubelle.
Un très mauvais achat que je regrette réellement ! J’aurais du aller chez Aigle, d’après mes souvenirs c’était un peu plus cher et beaucoup moins joli mais je n’aurais probablement pas eu de mauvaise surprise chez eux ! Bref, passez votre chemin si vous voulez du matériel de qualité, ce n’est pas chez Joules qu’il faut aller !

Ma pochette Laboa

Je ne vous cache pas qu’il y a eu beaucoup de dépenses cet été pour mon loulou ! Une selle d’occasion, une nouvelle tondeuse (que j’ai presque hâte de tester), une sangle bavette avec grosse moumoute lors de mon passage au Touquet. Bref je me suis ruinée !
Mais j’ai également investi dans un petit produit qui ne m’a pas coûté cher mais qui me change la vie !
Depuis plusieurs années, n’ayant pas de poches assez grandes sur mes pantalons et ne portant plus de manteau, j’avais trouvé une veille banane qui me permettait d’y mettre mon téléphone, mes gants, ma rallonge de rêne pour faire brouter Spirit etc… Mais cette banane était aussi gênante que moche ! Puis il y a quelques temps j’ai découvert le site internet Laboa et ses toutes mignonnes petites pochettes ou « sac ceinture » !
Il ne m’a pas fallut longtemps pour sauter le cap et commander une petite pochette noire avec de jolies broderies dessinées sur les poches :)

photo
photo

Premier doute : ma taille. J’ai donc sorti un mètre, je me suis mesurée et j’étais à 85/86cm, soit pile entre la taille S et la taille M. J’ai donc opté pour la taille S et j’étais surprise de voir qu’elle me convenait parfaitement !

Puis j’ai eu le temps de la tester, aux écuries d’abord et la différence avec ma banane est nette ! Elle ne me gêne plus lorsque je monte à cheval ! Elle colle bien au corps et on ne la sent pas. Mes petits objets dans les pochettes se calent et ne gigotent pas. Esthétiquement parlant c’est également un grand changement ! Mes amis ont mis quelques jours à se rendre compte que je la portais. Et ils ont tous approuvé le changement :)
Ensuite nous sommes allés au Touquet. Et le sac ceinture me suivait partout : détente avant mes parcours, en balade ou même sur la plage.
Elle possède quatre poches en tout, deux à fermeture éclaire assez grandes, et deux autres plus petites posées par dessus les grandes, qui se ferment avec des scratchs. Je n’ai pas encore eu de manque de place avec tout ça ! Elle me convient aussi bien pour monter, longer, partir en balade… Elle se ferme devant avec un grand scratch qui permet de pouvoir ajuster sa taille au millimètre près.
Bref, elle est définitivement adoptée et la banane et déjà au fond d’une malle mais elle ne risque pas de revoir la lumière tout de suite !

J’ai quand même noté quelques petits aspects qui pourraient être gênant pour certains :
J’avoue que je n’ai pas vraiment regardé d’où cela venait, mais lorsque je prends des choses dans les pochettes, j’ai tendance à faire sortir en même temps des fils de la couture. J’espère que rien ne se découd réellement, mais il y en a quand même pas mal.
Ayant prit une taille un petit peu juste pour moi, les pochettes sont très collées à mes cuisses, et lorsque je veux attraper des choses dans les pochettes ayant les fermetures éclaires, ma main se fait égratigner au passage. J’imagine qu’avec la taille au dessus je n’aurais pas eu ce problème, mais étant moins ajusté, j’ai peur que les pochettes tournent.
Et enfin, je n’ai eu ce problème qu’une fois, probablement à cause d’une matière de pantalon ne s’entendant pas avec celle du sac ceinture, mais je n’avais rien dans mes poches si ce n’est mon téléphone (qui est assez lourd) et la ceinture tournait, venant mettre mon téléphone sur mes fesses. J’ai donc du retirer la ceinture pour terminer ma séance, mais je n’ai vraiment eu ce problème qu’une seule fois.

Pas de quoi me détourner de ce petit objet pour autant, qui est déjà devenu un incontournable de ma panoplie de cavalière durant l’été ! :)

Résumé Le Touquet 2015

photo

Nous voici de retour du Touquet (depuis déjà 2 semaines, ok je suis à la bourre…).
Nous avons eu de la chance, nous avons eu très beau temps les premiers jours, presque trop chaud pour faire de la compétition ! Ensuite les températures sont un peu descendues et nous avons eu de la pluie 3 jours mais pas toute la journée. Exceptionnel pour un séjour au Touquet !
Nos boxes étaient situés au même endroit que l’année dernière, en face de l’hippodrome et à l’écart du parking où se trouvent le plus grand nombre de boxes. On était au calme, nous avons pu installer deux barnums pour nos déjeuner le midi et les chevaux étaient très bien installés, nous avions même le luxe d’avoir un box vide en guise de sellerie pour ranger nos affaires.

photo
photo
photo

Spirit a vite reconnu les lieux, et notre premier travail le jour de notre arrivée dans la carrière de détente s’est très bien passé ! Au bout de 2 jours Spirit se rendait n’importe où sur le site comme s’il était à la maison ! Il a d’ailleurs eu un programme très varié durant son séjour. Au rythme de deux sorties par jour, il a fait 4 jours de compétitions, quelques séances sur le plat, des broutings en main, des tours d’hippodromes pour marcher tranquillement, une balade dans les bois du Touquet, 3 sorties à la plage dont la première en tête à tête avec moi-même comme un grand et la dernière avec Justine (accompagnée d’un autre cheval et d’un ami de l’écurie) qu’il a réussit à éjecter et en a profité pour remonter toute la plage plein galop ! Petit moment de panique lorsque je ne le voyais plus (j’étais à pieds pour prendre des photos), mais un joggeur nous l’a finalement ramené. Justine s’en sort avec un doigt qui a doublé de volume et Spirit était très fière de sa bêtise du jour !

photo
photo
photo
photo
photo

Le fait que Justine ait été avec moi était un gros plus ! J’ai pu lui déléguer certains soins, certaines sorties du cheval et j’ai essayé de faire en sorte qu’elle puisse aussi profiter du lieu même si elle ne faisait pas de concours. Si je la ramène à ses parents avec un doigt immobilisé, elle était tout de même ravie du séjour et compte bien revenir l’année prochaine si Spirit et moi sommes encore de la partie.

Nos épreuves ne se sont pas trop mal déroulées non plus ! J’espérais rentrer avec un sans faute mais malheureusement ce n’est pas le cas. 4 points à cause d’une barre dans les 3 premières épreuves, et 8 points (2 barres) sur la dernière. Je sentais mon cheval fatigué, je l’étais aussi, mais son jogging sur la plage le lendemain me prouvera que lui ne l’était pas tant que ça !!
En tout cas je me suis bien amusée sur ces parcours. J’ai prit confiance en moi, je manque encore de technique et d’équilibre sur mon cheval, je le laisse encore un petit peu trop s’ouvrir (mes barres sont dues à ça) mais je me sens mieux qu’il y a un an, je commence à accepter la vitesse sans en avoir peur et l’envie de bien faire est de plus en plus présente !

photo
photo
photo

Voici les vidéos de mes 4 parcours dans l’ordre (pour ceux qui ont le courage !) :

Vendredi 7 août – Preparatoire 1m :

Samedi 8 août – Grand Prix 1m :

Vendredi 14 août – Preparatoire 1m :

Samedi 15 août – Grand Prix 1m :

Spirit a ensuite eu une semaine et demie de vacances ! Je n’ai pas pu le mettre au pré par manque de place. Nous avons reprit le travail tranquillement.
Il a vu sa dentiste avant de partir au Touquet et j’attends que son ostéo qui doit être en vacances, me rappelle. Tout va bien !

Bref, c’était encore un super séjour ! Nous avions loué une maison où au plus fort des 10 jours nous étions 15 à dormir, 30 personnes à manger ensemble le midi, une sacrée organisation mais surtout une super déprime lorsqu’on retrouve le calme de son chez-soi en rentrant ! Heureusement Facebook est là et tout le monde s’envoie des tas de messages pour se consoler :)
Reste à voir si je pourrais y retourner l’année prochaine ou non ;)

Départ pour Le Touquet !

photo

Ça y est, la valise malle de Spirit est prête !
Nous y sommes allé 3 jours il y a deux ans, une semaine l’année dernière, cette fois-ci nous partons pour 10 jours ! 6 journées de concours sont prévues durant ce 10 jours, Spirit n’est cependant engagé que dans 4 épreuves, les seules proposées à 1m car je ne souhaite pas changer de hauteur pour cette année.
* vendredi 7 et 14 août : prépa 1m
* samedi 8 et 15 août : grand prix 1m

Mon objectif est clair : réussir des tours propres, sur un cheval tendu avec une cavalière détendue ! Avec au moins un sans faute car on est largement capable de le faire. Reste à ce que je fasse bien mon boulot et Spirit suivra !
Petite nouvelle de dernière minute : Justine sera avec nous durant les 10 jours. Elle ne pourra pas faire de compétition mais j’espère qu’elle aura l’occasion de l’emmener à la plage au moins une fois :)

Je ne pense pas publier d’article durant cette période, je ferai un résumé lors de mon retour mais je ne manquerais pas de vous donner des nouvelles et nos résultats de compétition sur la page Facebook, il y a juste à vous abonner ;)

Allez, je vous laisse, c’est à mon tour de préparer ma valise, et l’expérience me dit de penser aussi bien au maillot de bain qu’à la doudoune !! :)