Ma pochette Laboa

Je ne vous cache pas qu’il y a eu beaucoup de dépenses cet été pour mon loulou ! Une selle d’occasion, une nouvelle tondeuse (que j’ai presque hâte de tester), une sangle bavette avec grosse moumoute lors de mon passage au Touquet. Bref je me suis ruinée !
Mais j’ai également investi dans un petit produit qui ne m’a pas coûté cher mais qui me change la vie !
Depuis plusieurs années, n’ayant pas de poches assez grandes sur mes pantalons et ne portant plus de manteau, j’avais trouvé une veille banane qui me permettait d’y mettre mon téléphone, mes gants, ma rallonge de rêne pour faire brouter Spirit etc… Mais cette banane était aussi gênante que moche ! Puis il y a quelques temps j’ai découvert le site internet Laboa et ses toutes mignonnes petites pochettes ou « sac ceinture » !
Il ne m’a pas fallut longtemps pour sauter le cap et commander une petite pochette noire avec de jolies broderies dessinées sur les poches :)

photo
photo

Premier doute : ma taille. J’ai donc sorti un mètre, je me suis mesurée et j’étais à 85/86cm, soit pile entre la taille S et la taille M. J’ai donc opté pour la taille S et j’étais surprise de voir qu’elle me convenait parfaitement !

Puis j’ai eu le temps de la tester, aux écuries d’abord et la différence avec ma banane est nette ! Elle ne me gêne plus lorsque je monte à cheval ! Elle colle bien au corps et on ne la sent pas. Mes petits objets dans les pochettes se calent et ne gigotent pas. Esthétiquement parlant c’est également un grand changement ! Mes amis ont mis quelques jours à se rendre compte que je la portais. Et ils ont tous approuvé le changement :)
Ensuite nous sommes allés au Touquet. Et le sac ceinture me suivait partout : détente avant mes parcours, en balade ou même sur la plage.
Elle possède quatre poches en tout, deux à fermeture éclaire assez grandes, et deux autres plus petites posées par dessus les grandes, qui se ferment avec des scratchs. Je n’ai pas encore eu de manque de place avec tout ça ! Elle me convient aussi bien pour monter, longer, partir en balade… Elle se ferme devant avec un grand scratch qui permet de pouvoir ajuster sa taille au millimètre près.
Bref, elle est définitivement adoptée et la banane et déjà au fond d’une malle mais elle ne risque pas de revoir la lumière tout de suite !

J’ai quand même noté quelques petits aspects qui pourraient être gênant pour certains :
J’avoue que je n’ai pas vraiment regardé d’où cela venait, mais lorsque je prends des choses dans les pochettes, j’ai tendance à faire sortir en même temps des fils de la couture. J’espère que rien ne se découd réellement, mais il y en a quand même pas mal.
Ayant prit une taille un petit peu juste pour moi, les pochettes sont très collées à mes cuisses, et lorsque je veux attraper des choses dans les pochettes ayant les fermetures éclaires, ma main se fait égratigner au passage. J’imagine qu’avec la taille au dessus je n’aurais pas eu ce problème, mais étant moins ajusté, j’ai peur que les pochettes tournent.
Et enfin, je n’ai eu ce problème qu’une fois, probablement à cause d’une matière de pantalon ne s’entendant pas avec celle du sac ceinture, mais je n’avais rien dans mes poches si ce n’est mon téléphone (qui est assez lourd) et la ceinture tournait, venant mettre mon téléphone sur mes fesses. J’ai donc du retirer la ceinture pour terminer ma séance, mais je n’ai vraiment eu ce problème qu’une seule fois.

Pas de quoi me détourner de ce petit objet pour autant, qui est déjà devenu un incontournable de ma panoplie de cavalière durant l’été ! :)

2 réflexions sur “Ma pochette Laboa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA

*