Paris La Garde du 19/06

Vendredi dernier Spirit et moi étions en concours à La Garde Républicaine de Vincennes.
Mais avant de parler de vendredi, je suis obligée de parler du jeudi. Comme je vous l’avais dit, après le week-end dernier et nos déconvenues à Jardy, j’ai eu 4 jours de boulot bien chargés qui m’ont empêchés de venir m’occuper de Spirit.
Je n’ai pu revenir que le jeudi, veille du concours afin de faire un cours avec JM et de voir ce que donnait un mors Pelham sur mon cheval.

C’est Lisa, la femme de JM qui s’est occupée de moi dans un premier de temps. Enfin, qui s’est surtout occupée de Spirit ! Elle a d’abord trouvé un Pelham droit en caoutchouc ainsi que des alliances car je refuse de monter à 4 rênes. J’ai déjà beaucoup de choses à penser je ne veux pas me rajouter une difficulté.
Puis une fois équipé de sa selle, son nouveau mors et de ses protections, direction le manège pour le détendre à la longe.
C’est Lisa qui s’en occupe, moi j’observe.
Il travaille principalement au galop, Lisa agrandi et raccourci le cercle, lui demandant en même temps d’allonger ou de rassembler son galop. Là on se rend rapidement compte que le moindre changement d’allure le fait automatiquement se désunir. Il se reprend de lui même et essaye de faire les choses bien, mais on sent que l’exercice est difficile pour mon Loulou.
Après 15 ou 20min de longe Spirit est en nage mais l’attitude est beaucoup mieux. Il se tient, il engage, il est tonique ! Lisa me dit alors de le monter comme si ce n’était pas mon cheval mais un cheval que je ne connaissais pas. Je n’ai pas besoin d’imaginer car je ne reconnais pas mon cheval !!
Visiblement le mors fait son effet et Spirit évite le contact le plus possible. Lui qui aime tirer vers le bas pour libérer discrètement les rênes, cette fois j’ai l’effet inverse : plus je raccourcis plus il s’arrondit. Il a le dos bien monté, il est réactif aux jambes et moi qui suis habituée à mon petit cheval pépère, dans mon cerveau ça hurle « Panique !! Panique!! ». On travaille sur des transitions, des cercles et JM installe des obstacles. Là je regrette amèrement mes jours de boulot et me dis que j’aurais mieux fait de m’occuper de ce nouveau mors un peu avant !
Mais il n’y a plus vraiment pas le choix donc on commence a sauter. Moi j’ai peur de lui faire mal, et lui, même s’il est mignon, est tellement monté sur ressorts que ça me fout les jetons !! Lisa a filmé mes sauts pour que je puisse me rendre compte de la différence (qui est flagrante) mais je n’ai pas récupéré les vidéos.
Après cette séances, je peux vous dire que je n’ai aucune idée de comment aborder le concours du lendemain ni de comment ça va se dérouler et que je ne suis pas sereine…

Vendredi matin, 5h30 nous sommes aux écuries. Spirit a le droit à un pansage pendant qu’il mange et il ne fait pas la tête lorsque je lui passe ses nouvelles protections de transports (que je dois d’ailleurs déjà recoudre….) :)

Arrivés à La Garde bien avant l’heure de la première épreuve, on a le temps de faire la reconnaissance de la prépa 1m10 et de boire un café avant que nos cavalières participants à cette épreuve se mettent à cheval. Mon épreuve (prépa 1m) ne commence qu’à 15h30 donc la journée est un peu longue.

Mais étrangement, j’arrive malgré tout à être en retard !! Je devais longer Spirit et je n’ai pas eu le temps, puis je devais faire ma détente sur le plat avant la reconnaissance (j’étais numéro 5) et là aussi je me mets à cheval pile au moment où la reconnaissance est ouverte. Je dois penser à tellement de choses : le parcours, ne pas laisser Spirit baisser la tête, garder du train, avancer mes mains, être au dessus de mes pieds et j’en oublie ! Trop de choses pour mon petit cerveau. C’est la première fois que je NE SAIS PAS comment monter mon cheval. Je suis complètement paumée et stressée.
Le tour est fluide, la seule difficulté pour moi c’est une petite ligne brisée qu’il faudra penser à bien dessiner, ainsi qu’un petit bidet mais qui est caché par une barre et que Spirit ne devrait voir qu’une fois qu’il sera au plané.

Retour sur mon cheval, la détente sur le plat est rapide et contrairement à ce que je pensais, il se souvient parfaitement de la séance de la veille et a la même énergie. On saute un vertical que JM augmente petit à petit puis un saut vient mal, Spirit se prend un coup dans les dents et se braque. On s’engueule, Mathilde essaye de me remotiver, Spirit me balance quelques coups de cul et JM doit composer avec une nana de presque 30 ans qui d’un seul coup agit comme une môme de 12 ans et refuse de faire l’épreuve. Heureusement j’ai le meilleur coach du monde et il arrive, je ne sais plus comment, à me convaincre de venir passer l’oxer. Le reste de la détente se passe bien, puis c’est à mon tour de me mettre devant l’entrée de la piste. J’ai le temps de regarder un tour et ensuite de faire un tour complet de la piste au trot avec Spirit et de le travailler genre de rien pendant que le concurrent d’avant fait son parcours. Spirit est chaud, j’ai peur.

On se lance, tout vient à peu près bien, il n’essaye pas de faire le con, moi je reste très en arrière par précaution et j’essaie de dessiner le mieux possible.
On est à deux doigts de terminer le tour sans tapis ni amortisseur mais on termine surtout sans fautes !! Comme quoi, quand il veut il peut mon couillon… Moi j’ai l’impression d’avoir fait un parcours à 1m40 avec Ornella alors que sur la vidéo je suis à la ramasse et que Spirit n’a pas tant de gaz que ça mais au moins je suis rassurée et satisfaite de nous deux.

Maintenant il va falloir engager un autre travail sur le plat, transformer encore un peu plus mon cheval car aujourd’hui c’est évident, si on veut espérer avoir quelques résultats en concours un jour, Spirit doit travailler différemment que ce qu’on faisait jusqu’à aujourd’hui. Il en est capable, c’est juste un gros feignant qui a une maman trop protectrice et donc il en profite.
Prochain concours à Liverdy début juillet, le vendredi ce sera avec Justine et le samedi avec moi, je ne sais pas encore avec quel mors, JM semble en réflexion là dessus, on a un petit peu de temps pour s’ajuster aux écuries avant de se fixer :)

2 réflexions sur “Paris La Garde du 19/06

  1. Hello,
    Le parcours est beaucoup plus propre que l’autre jour. Vous pouvez faire beaucoup mieux, car ça manque d’impulsion, en gros c’est pépére :)
    Ai confiance et demande plus parce que franchement vous pourrez jouer un classement tous les deux !

  2. J’ai voulu lui laisser prendre de l’impulsion à Jardy et je me suis retrouvée deux fois par terre, donc là j’ai essayé d’assurer ^^ Quand je serais de nouveau en confiance, on pourra essayer de remettre un peu plus de gaz !
    C’est en tout cas très gentil de ta part :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA

*